Marlin noir et bleu

Peu de connaissance à Mayotte sur ces poissons, faute de

pêcheurs bien équipés. En effet, quand on en touche un, il

se décroche ou il casse souvent très rapidement la ligne.

Plusieurs observations visuelles (pêcheurs ou chasseurs

sous marins) rapportent sa présence, d'ailleurs confirmée

par la prise occasionnelle de jeunes spécimens. De beaux

marlins de plus de 300 kg ont cependant déjà été, par

chance, ramenés essentiellement par les pêcheurs mahorais

avec de grosses lignes à mains…le poisson tractant leur

barque ! Ces poissons seraient présents lorsque l’eau se

réchauffe.

Côté cuisine, ce poisson, préparé en steack très fin, est

excellent, à condition de le faire cuire très peu de temps.